Sushis = thon rouge

Non seulement le Japon importe et avale deux tiers des prises mondiales de thon rouge, mais en plus il exporte plutôt bien sa culture culinaire : les restaurants sushis.

A Nantes, en moins d’une année, on compte pas moins de 5 créations d’enseigne : planet sushi, now sushi, sushi shop, Eat sushi etc … ! Avant il n’y en avait pas (ou quasiment)

Enseigne de Planet Sushi très parlante : on va tout bouffer !

Parait que c’est bon les sushis ? mais là on est littéralement entrain d’avaler la mer (et pas seulement le Thon rouge)

Donc tant qu’il n’y aura pas de sushis au Lieu jaune d’Atlantique Nord Est, tant que les restaurants sushis ne participeront pas à la campagne Mistergoodfish (promotion du poisson non menacé et de saison auprès des professionnels et des consommateurs),

Boycottons les SUSHIS !


Lait d’ici ?

Avec la marque « Lait d’ici », on souhaite valoriser l’image du lait d’origine France, apporter un bénéfice aux consommateurs en proposant un lait français premier prix et favoriser une démarche d’achat responsable, pour la consommation d’un lait plus « citoyen ».

Lait économique, écologique et citoyen. www.laitdici.fr

Mouais.

En fait, pour savoir si une bouteille de lait vient de votre région, il suffit de regarder sur l’étiquette sanitaire ovale : les 2 premiers chiffres indiquent le département où le lait est produit. Ce n’est pas forcément le cas des briques « lait d’ici »

Quant à l’achat « responsable », d’un lait plus « citoyen », rappelons tout de même que le lait en France est produit de façon industrielle, à base de maïs pour nourrir les vaches, l’une des cultures les plus consommatrices de pesticides en France (vigne, céréales et maïs / source www.cemagref.fr).

Pour acheter responsable, c’est bien entendu vers le lait biologique qu’il faut se tourner.

Pour résumer :
Une bonne bouteille de lait est biologique et étiquetée proche de chez vous.