Découverte de la ressourcerie de l’île

Sommes allés découvrir la ressourcerie ce week-end, Ressourcerie de l’île, maintenant au 98 rue de la Basse Île Rezé. Depuis le temps que l’on entendait parler d’elle, cette usine du réemploi de déchets et objets, on a enfin trouvé la boutique. L’idée est digne de l’après-développement : utiliser les déchets pour créer de nouveaux objets, les vendre à coûts réduits et les relooker lorsqu’ils suggèrent l’inspiration. Parfait. Quelques meubles redessinés trônent à l’entrée de la boutique, plutôt réussis. Prix : entre 20 et 40€

Seulement, il parait que la créatrice n’est pas dans le coin en ce moment, ce qui explique le faible taux d’objets revisités.

Voici la définition officielle d’une ressourcerie  : la Ressourcerie est écologique parce que les objets que l’on y trouve sont fabriqués à partir d’objets abandonnés. Ainsi, leur production ne nécessite pas de nouvelles matières premières et évite l’accumulation de déchets. La ressourcerie est équitable parce qu’elle n’a pas un but lucratif, mais aussi parce que pour donner cette seconde vie aux objets elle crée des emplois et investit tous ses revenus pour développer des services souvent reconnus d’intérêt général.

Voir aussi en ligne une vidéo sur la seconde vie des objets (Recyclodrome à Marseille)

L’achat d’occasion est l’un des piliers du Compact : réduire de façon radicale la consommation de biens pour limiter la production de déchets. Se procurer des produits qui ont déjà été utilisés, qu’ils soient redessinés ou non, est donc notre alternative pour l’année 2009.

Sur le réemploi d’objets à Nantes, d’autres associations à ne pas oublier !

Utilisez le site dédié au réemploi des objets sur Nantes.

www.deuxieme-vie.org

Qui propose :
-Une carte interactive des structures de réemploi (ENVIE44, EMMAUS etc..), des déchèteries et des écopoints sur le territoire de Nantes Métropole
-Un forum de don d’objets et de discussion (qui fait pour le coup un peu double emploi avec freecycle…)