The règles

Voici les grands groupes d’achats et certaines ressources locales pour bien commencer l’année.

# Alimentation – Acheter local, par le biais des marchés ou des ventes directes, et selon les saisons. Idem pour le restaurant et le bar, pas de restriction mais c’est l’occasion de sélectionner la production locale.

# Services (plombiers, électriciens, mécaniciens, garde d’enfants, nettoyage,…) – entreprises locales – encourager la récupération

# Loisirs (sport, cuisine, week-end, créativité, etc) de bonnes sources pour les cadeaux

# Les cadeaux justement, faire preuve d’imagination et retrouver ses talents manuels. Le but : le moins de cadeaux « matériels » possibles. Surtout pas les objets en plastique emballés en plastique made in China (MIC) …

# Transports – transport en commun, dont le train et covoiturage dans les limites régionales. Utilisation de la voiture ponctuellement (non quotidienne) et dans les limites régionales. PAS d’AVION (même pour trajets pros) et pour certain, pas d’ULM !

#Accessoires et petit matériel pour les créatifs– Attention aux DECHETS. En cas d’absolue nécessité (pour les professionnels et amateurs), auprès de fabricants locaux si possible

# Magazines, journaux – renouvellements seulement, pas de nouveaux abonnements. Encore mieux : consommer en ligne

# Vidéo de location et musiques téléchargeables (non matériel) – partagés librement et en respect des lois.

Certaines ressources

* Pour les produits frais: Marchés où l’on trouve des producteurs locaux (Talensac, etc…)

Pour les achats d’occasion et de recyclage / don :

* le marché aux puces places des Viarmes (samedi matin)

* les vide-greniers

* Ebay (petites annonces sur l’occasion, etc…)

* Freecycle (rejoindre la section Nantaise)

* Bibliothèques municipales de Nantes

S’il vous plaît envoyer d’autres ressources que vous connaissez.


Préparatifs de voyage

Compacteurs, chers amis

Comme convenu, dans quelques semaines commence notre voyage de 12 mois sans consommation « matérielle » soit une année sans magasins, centres commerciaux, Fnac, Ikéa ou autres H&M 100% chinois. Pour nous aider à la mise en route du régime et à son appropriation, nous avons dû recourir à la traduction des règles du groupe de San Francisco The Compact (les gars s’y connaissent depuis le temps!) dont voici la synthèse :

Tout d’abord, Compact a plusieurs objectifs :
1) se placer hors de la culture de consommation de masse pour contrecarrer les effets négatifs de la croissance sur l’environnement
2) soutenir l’économie locale, l’agriculture, la pèche, l’artisanat etc…
3) réduire l’encombrement et les déchets à la maison
4) se simplifier l’existence (un peu comme les adeptes Feng shui…)

Alors voilà, les règles:

# Premier principe – ne pas acheter de produits neufs (provenant des magasins ou de sites internet, etc…)

# Deuxième principe – emprunt, troc, location, achat d’occasion

# A quelques exceptions près – dans la mesure du possible à l’aide d’entreprises locales – Vous seuls saurez quand vous outrepasserez les règles –

* Nourriture, boissons, médicaments nécessaires
* Les produits de nettoyage nécessaires, mais non le matériel
* Des chaussettes et des sous-vêtements (non affriolants…)
* Pyjamas maillots et chaussures pour les enfants

Le challenge se passe sur une année afin de répondre aux objectifs ci-dessus. Et après ? me direz vous. Supposons qu’après une année de galère, les compacteurs lèveront le pied pour souffler. Cela dit, on peut imaginer qu’un certain nombre de bonnes habitudes et d’expériences auront été acquises durant ce périple favorisant ainsi la continuité de l’action et le partage d’information et de ressources avec les futurs compacteurs.